RPG L'Académie Solaria | Chap. 1 : Le bouclier contre l'apocalypse
 

Stand du professeur Hartmann ; La survie.

 :: Académie Solaria :: L'Aile Nord :: 1er Étage :: Grand Salon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur | Survie
Messages : 15
Date d'inscription : 03/05/2018

Carte d'Identité
Sorts:
5/25  (5/25)
Bénédiction: Lune
De feuilles et de branches, solide aux couleurs vives et chatoyantes, le stand du professeur Hartmann n’était constitué que d’éléments naturels. Que ce soit les cordes en fibres de lianes, les clous de bois ou les feuilles de papier naturel qui lui permettait d’exposer quelques schémas de pièges à lièvre et à oiseaux, Haru démontrait combien la nature pouvait offrir, si l’on savait la prendre correctement.

Avachi sur le comptoir de son kiosque, les coudes planté sur la surface de bois et le menton calé sur le dessus de ses mains jointes, le professeur aux allures aussi étranges que dérangeantes, semblait onduler ses long doigts fin vers une demoiselle saucissonner sur un pilier du présentoir ; captive bien malgré elle et pourtant, l’air butée et emplie d’orgueil à en craquer.

“Tu sais petite,” lui racontait-il, le regard éteint mais la voix pleine de malice. “La base, en survie, c’est bel et bien de pouvoir se nourrir. Que cela te déplaise, n’y changera rien.” Pouvait-on l’entendre, en approchant suffisamment pour que les protestation de la demoiselle en détresse, ne couvre pas la voix monocorde du professeur sans limites.

“Mange des algues et des vers, plutôt !” Grognait la jeune élève, mécontente de s’être fait piéger en ayant voulu libérer l’oiseau captif que détenait le professeur, quelques instant plus tôt. Il l’avait laissé faire, car rien de tel qu’une jolie fille en détresse pour attirer la foule et d’illusoire preu chevalier. Le volatile s’était enfuit, battant des ailes quelques part dans la pièce ; loin du centre d’attention de Hartmann.

Il pouvait sentir quelques regard courroucé se poser sur lui, entendre quelques chuchotement indigné également. Mais pour le moment, nul ne venait s’interposer et le professeur se demandait inutilement, combien de temps les hautes-instances, le laisserait en paix. Ou bien, quand est-ce qu’il aurait atteint les limites de leurs patiences et de l’acceptable.

Inutilement oui, car il n’en avait pour ainsi dire, rien à faire. La survie n’était pas un jeu de gentilhomme, elle n’était pas belle et mystérieuse et ne promettait rien d’aussi beau que ce que la magie avait à offrir. Elle était cruelle, obligeant chacun à se soumettre à leurs propres limites au-delà de l’acceptable. Elle était l’amante du mal et des maux, sans pitié aucune pour les faibles et les lâches.

Elle était à l’image même du monde nouveau, qui menaçait de s’abattre sur leur époque.
Alors oui, le professeur n’en avait rien à faire, du haut conseil et des cris de la gamine qui tentait de se défaire des liens qui l’entravait, l’exposant tel un trophé de chasse sur le stand présentant sa classe : La survie.
Sam 9 Juin - 5:24
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Élève | Classe du Cosmos
Messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 18

Carte d'Identité
Sorts:
2/25  (2/25)
Bénédiction: Lune
Shino, errant dans les couloirs de l"école, arriva dans le grand salon qui portait bien son nom: il était immense et elle admirait chaque détail jusqu'à qu'elle entendit un cri qui lui semblait être celui d'une haine.

Lorsqu'elle s'approchait de plus en plus des cris, elle vit une jeune fille attachée près d'un stand d'un professeur. Elle voulait rire de ce moment inattendu mais elle avait tout de même pitié de cette jeune fille qui était devenu un cobaye pour ce professeur. Se mettant devant le stand avec une distance de sécurité -de peur qu'elle se fasse aussi attraper par le professeur- elle regarda les objets qui étaient sur une table. Les objets étaient tout simplement banales, cependant elle avait sentie tout de même utilité pour quelque chose.

Toute fois, elle observa aussi le professeur qui était près du stand. Ne connaissant ni son nom, ni sa matière, elle se posa une quantité de questions mais aucune ne sortait de sa bouche, comme si l'aspect du professeur l’empêchait de dire quoi ce soit. La chevelure de ce dernier était magnifique à regarder, elle ne pouvait même pas détourner son regard autre part.

"Quelle matière enseignez-vous?" disait-elle assez timidement devant le professeur. Toujours aussi méfiante de ce dernier, elle s'approcha lentement vers le stand jusqu'à être au bord de ce dernier. Elle dévisageait, d'un coup d’œil, la jeune élève qui était toujours attachée. Elle se demandait comment a-t-elle pu arriver dans cette état. Peu après, Shino frôla de ses mains les objets de la nature qui étaient posé sur le stand. Un peu gênée par la suite, elle arrêta subitement. "C'est presque gênant de faire ça..." disait-elle en murmurant.
Dim 10 Juin - 19:56
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur | Survie
Messages : 15
Date d'inscription : 03/05/2018

Carte d'Identité
Sorts:
5/25  (5/25)
Bénédiction: Lune
De grands yeux en permanence plissé vers ce qu’il observait, à la couleur si pâle qu’on pourrait au premier coup d’oeil rapide, les confondre avec le blanc ; Haru tourna toute son attention vers la nouvelle arrivante, bien qu’il ne fit que glisser le regard vers celle-ci comme si tout le reste de son corps n’était soudainement plus que statue de cire.

En silence, il l’observa approcher du stand avec prudence, remarquant chez la jeune élève, ce qui sous la timidité, se dévoilait être de l’intelligence tiré d’un certain instinct de survie. Un plus bête et plus téméraire, se serait avancé sans conscience, quand bien même une proie se trouvait-elle exposée dans les filets.

Finalement, Haru glissa sans se redresser pour faire face à la demoiselle ; croisant les bras sur le comptoir, il plongea son regard arctique dans le sien.

“La curiosité n’est un défaut que lorsqu’elle est incontrôlée et qu’elle vous mène à la défaite.” Trancha-t-il pour commencer, répondant ainsi à la dernière envolée. Puis d’enchainer : “J’enseigne la survie, jeune enfant. Mais je n’apprend pas à avoir l’intelligence de se nourrir pour y parvenir ni le courage de le faire. Seulement la méthode. Entre autre chose.” Termina-t-il en se redressant de toute sa grandeur, la tresse de sa tignasse claquant presque contre sa tempe dans le mouvement ; sans même que l'intonation de sa voix ne vari d'un iota.

Mais ce qu’il ne disait point, était bien qu’il avait remarqué que celle-ci possédait déjà l’intelligence suffisante pour devenir une bonne élève. Elle avait du potentiel et cela, il le voyait dans la seule méfiance qu’elle eut à son égard et à l’égard du stand. Malheureusement, il fallait plus que du potentiel pour lui survivre, à lui.
Jeu 14 Juin - 21:14
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Élève | Classe du Cosmos
Messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 18

Carte d'Identité
Sorts:
2/25  (2/25)
Bénédiction: Lune
Bien que la voix du professeur n'était pas désagréable, c'était plutôt sa façon de parler qui est plutôt dérangeante. En effet, lorsqu'il parla de sa matière qu'il enseigne, c'était comme s'il envoutait Shino par les mots. Il était difficile d'éviter son stand mais aussi son regard. Shino continuant d'analyser les objets qui sont sur le stand, elle remarqua que le professeur était attirée par Shino. Cette dernière, étant un peu méfiante, n'osa pas continuer la conversation. Elle resta silencieuse et elle jetta de temps à autre des regards brefs au professeur. De plus, Shino était attirée par la chevelure de cette individu. En effet, c'était assez perturbant de voir quelqu'un autre ayant la même chevelure qu'elle. Au fond d'elle même, elle était assez contente de voire qu'elle n'était pas la seule possédant une telle chevelure.

Shino respira lentement et lui proposa de lui faire un cours en direct pour voir de plus près sa façon d'enseigner mais aussi découvrir la matière qui lui semblait intéressante. "Montrez nous vos capacités et vos méthodes." disait-elle d'une façon calme et sur d'elle. Mais en réalité, elle se sentait un peu intimidée par la présence du professeur mais aussi de la jeune fille qui était toujours attachée à un poteau. Elle se demandait si elle allait être un moment ou un autre comme cette dernière essayant sans cesse de se libérer. "C'est un test comme un autre" pensa-t-elle.

Peu après, elle recula en arrière en se préparant à ce qu'il allait faire. Elle était à la fois toute excité et apeuée de ce qu'il va se passer.
Ven 15 Juin - 19:49
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur | Survie
Messages : 15
Date d'inscription : 03/05/2018

Carte d'Identité
Sorts:
5/25  (5/25)
Bénédiction: Lune
N'en fallait pas plus pour satisfaire le professeur, qu'une telle demande. Néanmoins, ne souhaitant pas collé une deuxième personne à son stand, ou n'ayant pas la place pour cela, il se pencha derrière le comptoir pour se munir de quelques ingrédients ; ignorant toujours avec superbe, les protestations de la demoiselle prisonnière.

"Ceci est un charbon obtenu en faisant brûler du bois, tout simplement", lui indiqua-t-il en posant un premier bol empli d'une poudre noire sur le kiosque. Puis il poursuivait en lui indiquant le bol contenant de la sève durcit, tiré d'un arbre conifère.

Dans un troisième récipient de terre cuite, il mit quelques brindilles et feuilles, et y mit le feu en tenant le récipient de sève durcit au-dessus. En attend la transformation liquide, il reprit pour Shino : "Ce n'est pas facile de faire des démonstration en lieux clos comme celui-ci. La survie vise avant tout à … He bien. À survivre, dans la nature. Je peux t'enseigner à piéger les lièvres et les renards, mais également le poisson et les oiseaux vivants, sans trop d'efforts. À fabriquer un savon efficace et simple également, à partir de trois ingrédients que l'ont trouve partout. Et pour la survie, la magie est inutile. C'est une matière qui forge le caractère, qui renforce l'endurance et qui fait appel à l'imagination…"

Rapidement, la sève devenait liquide. Alors il la mélangea au charbon et remua le tout à l'aide d'un bout de bois, jusqu'à obtenir une consistance uniforme. "Regarde..." C'était presque si l'exercice l'amusait ; pour une fois, le regard insensible du professeur semblait dissimuler une étincelle de malice et de complicité. De communion, avec la nature et ce qui l'entourait.

Il vint alors appliquer la substance sur un coin de son kiosque et y colla un bol, l'y tenant quelques seconde avant de le relâcher et se tourner vers Shino. "Pendant que je détache la demoiselle, essais de le retirer…"

Elle n'y parviendrait pas sans user d'une force certaine ou de sortilège quelconque ; cette colle des plus simple était la plus efficace qu'il connaisse.

Tout au long de la parade, si la jeune femme avait l'œil fin, elle aurait également pu remarquer que chaque objet employé était fait à la main.
Sam 16 Juin - 4:33
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Élève | Classe du Cosmos
Messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 18

Carte d'Identité
Sorts:
2/25  (2/25)
Bénédiction: Lune
Intriguée les gestes simples et fluides du professeur, elle observa attentivement les mélanges de plusieurs compositions. Elle était facsinée par ce que le professeur pouvait faire.

Lorsque le professeur fit son monologue, elle sentait le plaisir de ce professeur d'apprendre la survie à ses élèves. Toutes les gestes que faisait cette personne étaient analysées par Shino en passant par un simple mélange à la fond de la sève solide.

Elle remarqua que la sève était l'ingrédient principal et que le charbon était une façon de... en réalité, elle ne savait pas trop ce que faisait le charbon dans tout cela. Lorsqu'il appliqua cette étrange matière sur le stand et qu'il posa un bol. Elle se rendit compte que cette substance était une colle fait à partir de ce que donne la nature. Elle accepta la demande du professeur et elle essaya d'un premier temps d'enlever le bol avec sa main mais sans force.

Elle était encore une fois fascinée par la recette simple de cette colle mais aussi sur l'efficacité de cette dernière. Elle hésita cependant à utiliser son sort "Naifu" qui lui permettait d'invoquer un couteau. Cette empêchement était tout simplement dû à ce que faisait le professeur: s'il y avait un moyen de le fabriqué sans magie, il y a sûrement un moyen de le retirer sans magie. Elle se souvenait soudainement que le professeur avait utilisé le feu pour liquifié la sève. Elle tenta de faire de même en demandant au professeur si elle pouvait utiliser la même technique pour faire le feu: les brindilles et les feuilles. Mais c'était assez compliqué de faire un feu alors qu'on ne peut pas déplacer le bol. Une flamme suffira-t-elle à faire fondre la sève ? Elle a dû mal à imaginé cela.
Dim 17 Juin - 15:41
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur | Survie
Messages : 15
Date d'inscription : 03/05/2018

Carte d'Identité
Sorts:
5/25  (5/25)
Bénédiction: Lune
Un instant, Hartmann eu la vision de son stand, partant en fumée. Mais il appréciait la volonté de Shino alors, il lui tendit simplement le petit bol dans lequel reposait jadis la poudre de charbon ; le coude toujours en appui sur la surface du kiosque et la main tendue, paume vers le haut, lui présentant l'objet qui venait en parti masquer le sourire discret du professeur.


Bien sûr, il y avait mille et une manière de décoller ce bol de là, avec la magie. Tout se retrouvait si simple, avec des sorts, des dons et des capacités. L'inconvénient était que tout cela demandait de l'énergie et de la maîtrise. Que se passerait-il, le jour où l'Homme serait épuisé, incapable d'user de sorts, et en mauvaise situation ? Voilà pourquoi il enseignait la survie.

Pendant que Shino serait à faire du feu, il mettra à exécution sa précédente déclaration : Libérer la demoiselle qui ne lui servait plus à rien pour le moment, tout en expliquant : "La sève colle un peu, même si on ajoute rien à la formule. Mais alors, elle sèche et redeviens fragile. Le charbon empêche cela et la rend plus efficace."

Il était désormais curieux de voir si la jeune dame aux cheveux blanc, ferait prochainement parti de ses cours ; il désirait soudainement pouvoir l'avoir à l'œil et suivre sa progression. Car c'était indéniable : Celle-là était intelligente.

Résultat:
 
Lun 18 Juin - 23:17
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Stand de Jeu
» Professeur Binns
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Vioras Shynt [Professeur d'arme & Noble]
» [Stand] Fruti Apple ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie Solaria :: Académie Solaria :: L'Aile Nord :: 1er Étage :: Grand Salon-
Sauter vers: