RPG L'Académie Solaria | Chap. 1 : Le bouclier contre l'apocalypse
 

Marlene Hope

 :: Inscription :: Les Documents d'Inscription :: Reçus Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur | Magie
Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2016

Carte d'Identité
Sorts:
5/25  (5/25)
Bénédiction:
  • Hope
  • Marlene
  • 28 ans / Professeur de magie



Carnation : Albinos
Taille : 1m75
Corpulence : Athlétique
Cheveux : Mi-longs et blancs
Yeux : Gris
Signe(s) distinctif(s) : A part être une albinos, Marlene ne possède aucun signe particulier.

  • Sud Africaine
  • Soleil
  • Primitif
Caractère

Frapper avec l'esprit, forger avec l'esprit, mais aussi utiliser son esprit plutôt que d'utiliser la force brute… Du moins utiliser la force tout de suite. Marlene est une jeune femme de 28 ans qui a appris plus que tout à stabiliser ses émotions, à réussir à garder le contrôle de soi, il n'y a que comme ça que l'on arrive vraiment à exploiter le potentiel maximum de son don, du moins c'est ce qu'elle pense et ce qu'elle enseigne aux élèves qui suivent ses cours. La sud africaine peut paraître d'emblée froide et son teint de peau est assez étrange à voir, pourtant, il s'agit d'une personne sympathique bien que très sérieuse et peu encline à l'humour. Aimant la faune et la flore, elle passe énormément de temps dehors, et attend qu'il soit midi pour exposer réellement son talent, maîtrisant la magie primitive sur la pierre, pour la polir, la sublimer, et en faire la plus pointue des épées. Pouvant quand même être calculatrice, Marlene aime savoir qui lui parle et ne supporte pas qu'on veuille garder une part de secret sur son don, du moins, qu'on ne veuille pas l'exploiter au maximum, ce n'est pas comme ça que l'on peut devenir quelqu'un de bon selon elle. Faisant aussi preuve d'une neutralité assez impressionnante, il est presque impossible de pouvoir la questionner sur le mythe des enfants de la Lune, elle ne les a jamais connu, n'était pas née quand le massacre avait eut lieu, et peu importe si ils ont bel et bien existé, la soif de pouvoir mais aussi les différences sont toujours de bons moyens, même si stupides pour mener des guerres dérisoires.

La professeur ne se voit pas comme quelqu'un voulant enseigner réellement l'art de maîtriser la magie ou de combattre avec. Elle se voit au contraire comme une forgeronne, quelqu'un qui arrive à créer à partir de matériaux bruts. Loin de se prétendre artiste, elle essaie d'inculquer à ses élèves qu'une pierre telle qu'elle est ne peut en aucun cas prouver leur pouvoir, il faut réussir à la dompter, à la dominer et à en faire ce que l'on souhaite pour montrer son talent. Marlene a donc d'énormes préférences pour forger des épées à partir d'un simple rocher, montrant aussi bien l'art de se battre avec une arme blanche. Assez soucieuse de voir si ses élèves utilisent la magie sans blesser qui que ce soit autour, il lui arrive quand même de rabaisser certains jeunes qu'elle juge trop ambitieux pour le moment. Elle reste à l'écoute, essaie de résoudre les problèmes, le tout de manière pacifique. Mais méfiance, Marlene peu très vite voir rouge, et la voir en colère est quelque chose de rare mais qui laisse aussi des traces sur son passage. Elle suite aussi à la lettre les ordres de la hiérarchie, sans poser de question, tout ce qu'elle demande, c'est qu'elle ne doive pas avoir recours à la force tout le temps. L'enseignement avant tout, et comme dit précédemment, c'est par l'esprit que l'on arrive à acquérir la grandeur, la bonté mais aussi la maîtrise parfaite de son pouvoir.

Histoire

Marlene n'a pas eu une vie très heureuse, ni une vie très mauvaise. Abandonnée à la naissance, la sud africaine se démarquait des autres par son teint albinos, qui lui valait de nombreuses moqueries de la part de ses camarades mais aussi des regards assez mauvais de la part d'adultes peu respectueux. Elle vivait alors recluse, même si toujours souriante et aimant se balader pendant des heures. Les années passèrent et ce fut presque par hasard qu'elle se rendit compte qu'elle avait été bénie. Transformer un petit caillou en quelque chose, un petit soldat, peu importe, réussir à malaxer la matière de manière à ce qu'elle puisse ressembler à ce que l'on souhaite. La sud africaine garda son don pour elle, et n'en fit jamais part à personne, si ce n'est qu'elle finissait par offrir des petits bijoux à ses camarades pour noël et les anniversaires, sans que l'on ne sache réellement d'où ceci provenait, puisque la petite Marlene ne sortait pas de l'orphelinat, impossible donc qu'elle n'aille voler dans des magasins. Arriva enfin le début de l'âge adulte, et la jeune femme finit par sortir de cet orphelinat, y laissant de nombreux souvenirs mais aussi de nombreuses larmes. Elle connut pendant un petit moment une vie de vagabonde. Puis parvint à stabiliser sa situation en montrant la maîtrise de son don. Il lui fallut une dizaine d'années pour arriver à le maîtriser comme elle le maîtrise maintenant, et c'est d'ailleurs en montrant son pouvoir aux autres, qu'elle finit par se faire remarquer petit à petit.

Avec la formation d'un gouvernement, mais aussi d'une académie voulant réunir des personnes possédant un don. Marlene entreprit des démarches pour pouvoir rejoindre ses rangs, et c'est après de nombreux entretiens et de nombreuses nuits blanches, à se perfectionner de plus en plus qu'elle arriva à obtenir un emploi de professeur. Elle s'intéressa en même temps un peu plus à la nature, à tout ce qui pouvait l'entourer. Plus jeune, elle voulait devenir aventurière, découvrir le monde et surtout mieux le connaître, et en tant que professeur, elle pouvait sans doute réaliser ce souhait à un moment ou un autre. Elle commença alors à enseigner tranquillement, commença à se faire quelques connaissances parmi ses collègues, des personnes qui voudraient bien boire un verre avec elle, oublier un peu le don qu'ils possèdent. Passer ses après midi de libre à prendre le soleil, même si ça ne peut pas se voir sur sa peau blanche… Au final, Marlene n'est rien de plus qu'une professeur orpheline, qui ne sait même pas qui sont ses parents, qui ne sait même pas si eux aussi possédaient un don… Elle le découvrira peut être un jour. Mais pour le moment, c'est en enseignant aux autres qu'elle peut se sentir vivre et exister… La forgeuse albinos ne s'est jamais sentie aussi bien.

  • Veil/Hope
  • Nico
  • 20 ans
Enjoy Smile
Dim 6 Nov - 17:53
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://academiesolaria.forumactif.org
Gardien
Messages : 223
Date d'inscription : 27/08/2016
Oy!

Ta présentation est très agréable, je n'aurais qu'une petite indication pour la fin. Tu dis que tu as commencé à enseigner et tout ça, c'est vague, donc ça ne pose pas de soucis en soit, mais il faut bien prendre conscience que nous allons commencer le Rp à l'ouverture de l'Académie, ce seront les tous premiers élèves qui seront là et se seront les premiers cours donnés Very Happy

Quoi qu'il en soit, te voilà validée ! Tu peux dès à présent ouvrir ton dossier scolaire pour y décrire tes 5 premiers sorts. Ils seront validés par mp. Egalement, passe du côté des registres pour terminer les dernières formalités d'inscription.

J'espère que tu auras une merveilleuse classe ! Bonne aventure.
Dim 6 Nov - 18:08
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie Solaria :: Inscription :: Les Documents d'Inscription :: Reçus-
Sauter vers: