RPG L'Académie Solaria | Chap. 1 : Le bouclier contre l'apocalypse
 

Alexander Fiedrich

 :: Archives :: Archives :: Documents d'Inscription Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Invité
  • FIEDRICH
  • Alexander
  • 24 ans
  • Élève

▬ ft. Ayato Kirishima de Tokyo Ghoul

Carnation : Pâle
Taille : 1 mètre 89
Corpulence : Mince, musculature fine ; Muscles très légèrement dessinés, membres plutôt longs
Cheveux : Mi-longs/Longs lisses et noirs
Yeux : Marrons clairs ; Verts parfois avec le soleil
Signe(s) distinctif(s) : Partie sous l'omoplate droit brûlée ; Tatouage de carte -As de pique- sur le pectoral  gauche ; Piercings : Arcade droite, Haut de l'oreille gauche et lèvre inférieure

  • Allemand
  • Lune
  • Manipulateur
Caractère

Alors, décrire comment pense Alexander... C'est comme essayer d'expliquer la théorie des cordes a  la vieille folle qui collectionne les nains de jardins noirs et porte un chapeau en aluminium pour prévenir une capture extra-terrestre. Autant vous dire que c'est vraiment pas simple et encore moins intéressant ou marrant... Ce type est insupportable quant il s'y met, bref on va quand même essayer hein.. Il faut bien...

Alors tout d'abord avec son père, parce que ouais, le petit Alexou – ne l'appelait comme ça pour risque de mort subite – il se comporte différemment par rapport aux personnes, mais genre à l'extrême. Lorsque Alexander est en présence de son père, c'est le connard de l'année, il est super désagréable et provocateur – surtout envers son père – et tout les prétextes sont bons pour se rebeller. On dirait presque que le jeune adulte est en pleine crise d'adolescence – Mais bon, il a toutes les raisons de ne pas aimer son père – Alex est très haineux à l'égard de son père et ne manque pas de le faire remarquer ainsi que son désir presque digne d'un rêve de tuer son père. Chez Alexander, on est pas avec le gosse qui vous sort un « Quand je serai grand, je serai pompier », ici c'est plus une phrase du genre « Si j'pouvais, j't'égorgerai », il a d'ailleurs déjà tenter. Mais bon, le jeune garçon est pas con non plus et n'osera pas s'en prendre à son père pour éviter les conséquences que le Conseil lui réserverait alors il attend juste qu'il crève, au plus tôt il l'espère. En attendant, Alex accepte avec mépris les choses qu'on lui dit de faire – Au nom du Conseil – en s'amusant à respecter les choses avec un brin d'effronterie.

Lorsqu'on en vient à ses compagnons de la Lune – autre que son Père – Alexander est déjà un peu plus calme et bien moins haineux ; Ce qui ne l'empêche pas d'avoir déjà tuer l'un de ses frères pour histoire plutôt bête. Alex ne changera pas sur quelques points, toujours provocateur – plus avec certaines personnes que d'autres – Sa vulgarité accompagné de son agressivité aucune caché à l'égard de tout être vivant lui vaut souvent la réprimande des gens ou les critiques plus vulgaires d'autre impulsif de son genre. Or,  c'est vraiment la pire chose à faire car c'est juste une excuse de plus pour cet tête brûlé de vous sauter à la gorge et vous tabasser jusqu'au moment où une personne l'arrête – voir plusieurs -. Si vous acceptez ces provocations, ses propos déplacés et méprisants et que vous restez de marbre... Et bien il continuera en y ajoutant par moment des conversations platoniques ou ayant un semblant d'importance sans pour autant chercher à devenir votre ami. Après un certain temps, vous deviendrez le mec avec qui il discute quand il en a envie car toute façon il peut pas se battre avec vous... Il va pas vous taper si vous lui faites rien, c'est trop con ça.

Pour les antipodes que sont le peuple du Soleil, Alexander est un peu moins amicale de base et un peu voir beaucoup raciste sur les bords et ne manquera pas de le montrer à travers des actes typiques. Lorsque je parle d'acte type, je parle du fameux regard hautain, de ne pas s'écarter quitte à leur envoyer un bon coup d'épaule peu importe la situation et tout autre acte pouvant être violant à l'égard de ses opposés. Pour autant, Alex n'est pas un type aussi enfantin que les autres enfants de la Lune qui cherchent à se venger depuis des années pour un carnage remontant à tellement de siècle, pour lui ce n'est ni pas son problème et pense qu'il faudrait peut-être accepter la raclée qu'ils ont mis aux lunaires. Lorsque le jeune garçon en vient à discuter avec des solaires, il se comporte habituellement, après tout entre un comportement agressif et un comportement agressif il n'y a pas trop de changement. Tout se joue dans sa tête, les solaires sont différents et il aime vraiment pas ça que des personnes ont étaient jugés différemment de lui, ça les rend trop spécial à ses yeux et il aime pas les choses spéciales.

Lorsque l'on en vient à la chère Inémsis, déesse de la Lune, la tête brûlé hyper violente et hyper vulgaire devient très calme et très respectueux. Alexander sait d'où les dons viennent et pensent que malgré le temps qui a passé depuis l'obtention de cette bénédiction, nous devons encore et toujours remercier notre donatrice. Il est très sérieux sur son affiliation à cette Déesse et n'hésite pas à la prier ou à lui offrir des dons pour la remercier de sa bénédiction et pour lui demander sa protection face aux dangers du monde. Quand Alex discute avec Inémsis – sans avoir de réponse – On peut voir la foi qu'il possède et voir un jeune garçon poli et plutôt gentil à son égard ; Car loin des demandes égoïstes qu'on pourrait supposer le jeune garçon demande simplement de continuer à être celui qu'il est sans demander de chance, de bonheur ou autre. Il passe même certains moments à espérer le bonheur de sa donatrice.

Pour autant, le jeune garçon a certaines parties de son comportement communes à tout les êtres de ce monde – autre que son agressivité qui semble sans limite – Alexandre possède quelques vices cachés tels que son plaisir à la destruction d'autrui même quand cela n'implique pas d'appliquer son poing sur le visage du personnage jusqu'au moment ou son nez finit par rentrer. Le jeune adulte est ce qu'on pourrait appeler un « sadique » que ce soit sur le plan moral où il aime torturé l'esprit des gens autant que sur le plan physique qui peut se représenter par des jeux à caractères érotiques avec des demoiselles n'ayant pas vraiment le choix. Alex ne s'attache pas à un plaisir charnel ou à un sentiment tel que l'amour, il cherche des filles fragiles qui finiront par dépendre de lui afin de les briser corps et âme et de s'en délecter, cela est son plaisir.

Mais malgré son tempérament sanguin, le jeune garçon a un cerveau et s'en sert de bien des manières ; Sa classe n'est pas mal choisi, Alexander est un manipulateur et lorsqu'il rejoint l'académie il décida de comment il se comporterai ainsi on peut y voir un personnage bien différent mais seulement en façade. Le jeune garçon se montre quelques fois souriants – Vu son physique, faut pas abuser sur le mensonge non plus – Mais n'en reste pas moins gentil la plupart du temps et principalement avec la gente féminine avec laquelle il se montre courtois et très gentleman sans pour autant exagéré ces traits. Son style est toujours présent, l'émo/gothique n'est donc pas une pile sur patte et se montre un peu mou voir trop tranquille lorsque rien d'excitant ne se passe comme les cours d'arts martiaux ou autre qui le font devenir bien plus réactif.

Histoire


Berlin, Allemagne –Taniel 2445

Un éclat de lumière en plein visage et me voilà réveillé, une impression de broyage de crâne se fit alors ressentir et j'eus l'impression qu'on m'avait roulé dessus au moins cinq fois... Rah, les pas des gens autour ne faisaient qu'amplifier ce mal tandis que j'essayais de récupérer la vue que je venais de perdre. Je me frottais les yeux et les ouvrais légèrement... une fenêtre avec barreaux, un lit merdique et une vitrage de l'autre côté de la pièce... Okay, j'étais encore en garde à vue... Vu le mal de crâne c'était soit pour l'alcool, soit à cause de l'alcool. Je pouvais percevoir un léger reflet de mon visage dans le miroir... bref j'avais du me battre ou me prendre un poteau vu l’œil au beurre noir que je me tapais. Fait chier ! Je le remarquais qu'après être un peu plus réveillé, mais ces connards m'avaient fait enlever mon sweat-shirt à capuche... Rah, c'était l'une des choses que je détestais lorsqu'ils me mettaient en cellule, le fait d'enlever ce genre de vêtement que certains utilisait pour se pendre. Pourtant c'était devenu une routine de finir en cellule, quand était-ce la première fois déjà ? Je ne m'en souviens pas vraiment, mais je me souviens que la première fois que je me souviens encore je n'avais alors que douze ou treize ans, déjà à l'époque c'était pour agression tout d'abord envers un type qui m'avait provoqué... Puis envers les deux flics qui étaient venu et avaient tenter de me menotter. Depuis le temps, cela ne s'était pas arrangé et ça avait même empiré... Agression, Vole, etc. Enfin, ils ne m'arrêtaient que pour les délits mineurs et lorsque la peine était trop grosse, je finissais par avoir une réduction « miraculeusement ». J'avais commis des délits plus grave, mais j'étais un peu plus discret dans ces cas-là  et ils n'avaient donc jamais eu de véritable motif grave malgré mon dossier qui prenait quasiment un casier à lui seul.

Deux heures de nostalgie plus tard, un flic venait m'ouvrir en stipulant que ma caution avait été payé, mais que je devrais sûrement me présenter devant le juge dans les semaines qui viennent, lorsque je lui demandais la raison... Eh bien, à ce qui paraît j'avais été un peu violent hier et le type qui mangeait désormais de la soupe n'avait pas apprécié, surtout qu'après lui avoir péter toutes ses dents... j'avais voulu lui arracher l'oreille... Je ne pus me retenir et explosa de rire ce qui mit mal à l'aise le poulet tandis que nous arrivions à l'entrée et que le petit nouveau – après tout j'avais jamais vu sa gueule à celui-là – me rendait mes affaires. « Hé, j'peux récupérer mon joint, bleusaille ? » Il fut choqué face à cette question et réponds avec une honnête presque hilarante que je n'avais aucun joint sur moi. « Ah, j'ai dû le finir avant que vous arriviez donc. » Le petit nouveau ne savait pas comment réagir et regarda alors son supérieur qui lui fit signe de laisser tomber tandis que je rallumais mon téléphone avant de sortir du commissariat. Je remettais ma capuche après avoir remis mon sweat et tandis que je préparais à appeler un taxi, je voyais l'une de ses voitures... Un homme fringué comme un Men in Black sorti alors et s'avança avant de me demander de l'accompagné, « mon père me demandait » disa-t-il ; Je l'ignorais tout d'abord quand un second se plaça devant moi... « Dégage Vlad, tu sais ce que je pense. » Vladimir truc – me souvient plus de son nom de famille ou il me l'a pas dit – était l'un des seuls Men in Black avec qui j'avais arrêté de me prendre la tête ; Il me dit alors que ce n'était pas mon père... Mais le Conseil qui me demandait pour une affaire importante, ça changeait malheureusement tout et j'acceptais alors de monter dans le véhicule, Non, pas derrière, mais devant. L'autre fut donc obligé de me laisser avec Vlad et de se mettre à l'arrière, un peu décontenancé par la situation.

« - Alors, tu te souviens pourquoi t'était en taule cette fois ?
- J'ai explosé la gueule d'un coup et il a pas aimé ?
- Ah ah ! Tu te crois vraiment aussi docile, Alex ?
- Vas-y, raconte ducon si tu t'es au courant... J'te rappelle que j'étais bourré !
- T'es tout le temps bourré ! Bref, d'après l'un des types L'un ? T'as commencé par draguer la gonzesse d'un des gars et tu lui a mis une fessée et c'est là que ça a dégénéré. Y'a pas qu'un type qui n'a pas aimé... Tu as cassé la gueule à trois gars, et pas qu'un peu ! S'exclama-t-il.
- J'étais super chaud, hier ! Disais-je complètement mort de rire
- Tiens en parlant de chaud, il  s'est passé comment le cambriolage de la dernière fois ?
- Ptain, t'es au courant de tout toi ! Il s'est passé tranquille, sauf que la vieille ! Elle était encore chez elle, genre elle dormait et tout dans son lit ! J'aurais trop voulu voir sa tronche le matin en voyant sa maison complètement vide ! On aurait dit les déménageurs de l'extrême, ah ah !
- Vous avez abusé, t'imagine si vous l'aviez réveillé ?
- Ah ah, rigole pas ! Y'avait John, il voulait lui voler son lit ! T'imagine la vieille, elle se serait réveillé sur son sol... ça aurait été trop épique, mais on a décidé de lui laisser au moins ça !
- Vous êtes tellement gentils, hein.
- Ouais, t'a vu ça ? Sinon, tu sais pourquoi il m'appelle l'autre connard ?
- Non, ça à l'air super important et super secret.
- Ptain, j'me demande pourquoi ils vont me casser les couilles c'te fois. »

Ceci mit fini à la conversation et je partis alors dans mes pensées... Tout d'abord à la recherche d'un couille que j'aurais fait pouvant entraîner tout ça... Mouais il y avait trop de choses, il m'aurait choppé il y a longtemps pour tout ça. Surtout qu'ils avaient même laissé passer un meurtre d'un de mes frères lunaires. Cela faisait plusieurs années que je squattais avec son gang... Après tout, cela faisait plusieurs années que j'esquivais la maison familiale et dormais à droite et à gauche qui a dormir dehors. Dommage, le jour où l'embrouille avait eu lieu je m'étais battu avec leurs gars et avait fini par en tuer un avec un coup de coup dans le bide après lui avoir couper les yeux, ce qui n'avait plût à personne. Mais bien entendu, Super-papa était venu à la rescousse et en tant que membre important du Conseil de l'Eclipse, il avait fait taire ses gars et je n'avais eu qu'à passer deux mois enfermés dans le domaine familiale comme punition. Membre du Conseil de l'Eclipse et Ministre, il avait beaucoup de pouvoir que ce soit chez les lunaires ou en Allemagne ce qui me laissait beaucoup de liberté d'action... Surtout qu'il était toujours là pour me sortir des emmerdes en pensant que j'allais un jour le pardonner de cette manière.

« Nous sommes arrivés, Alex »

Je descendais alors et m'avançait les mains dans les poches du sweat-shirt à l'intérieur de la maison où se trouvait le fameux géniteur que je haïssais tant. Il me salua d'une manière amicale et tenta alors de me faire un câlin, mais s'arrêta en voyant mon regard froid et montrant ma soif de sang à son égard. Il soupira et me dit alors qu'il était heureux de me voir ce à quoi je répondis « J'm'en bat les couilles, il me veut quoi le Conseil ? », il me demanda alors de venir dans une salle qui ressemblait à celle d'un entreprise – longue table, de nombreuses chaises et en face, plusieurs écrans – Les écrans étaient allumés et on pouvait y voir des visages différents ainsi que notre propre caméra, c'est ainsi que le Conseil se présenta et me fit part de sa décision : Je serai l'espion qui s'occuper de stalker tel un vieux pervers la Dirlo de cette académie de teubé, euh.... Il y avait pas un problème ? « Y'avait pas déjà un gusse pour c'te job ? » Ils me firent par alors de mort bien malheureuse... Je demandais alors la raison de cet acte... il aurait été pris à part par certains jaloux pensant qu'il été favorisé par le Conseil. Ouais, donc si j'acceptais je serai le prochain... Boarf j'étais déjà favorisé et je m'en foutais ; Mais comment ce connard avait pu réussir à manipuler le Conseil pour qu'il choisisse un type comme moi ? Un alcoolique, drogué, ayant fait plusieurs fois de la prison, etc... Ouais, finalement personne se douterait que je pouvais être l'espion avec un CV pareil, c'était un choix plutôt correct.

Ils me montrèrent alors la photo et me dirent son identité : Marie Van der Snasch. Eurk, une rousse ! Ils m'expliquèrent que c'était une lunaire et qu'ils avaient eu du mal à avoir l'un des leurs à cette place de directeur de l'académie censée sauver ce monde pourrit. Ils ne voulaient pas que cela tourne mal et voulait que je surveille ces actes pour prévenir d'une quelconque trahison vis à vis des idées du Conseil. J'acceptais ma mission qui semblait bien plus intéressant que continuer à fureter dans ce pays merdique, alors que nous sortions mon père tenta une nouvelle fois une approche et se fit aussitôt rembarrer ce à quoi il osa répondre que je devrais un jour le pardonner..

« - T'a dit quoi là, espèce de connard ? Te pardonner ?!! Espèce de crevure, t'a buté ma mère ! T'a déjà de la chance qu''j'te bute pas à mon tour, sac à merde !
- Roh, tu fais encore ton adolescent rebelle, Alexou ?
- Toi, ta gueule !
- Ne parle pas comme ça à ta sœur...
- DEMI-Soeur ! Ça peut pas être ma sœur vu que ma mère a cramé quand elle était encore dans tes couilles ! »

Après cette dispute et sans attendre la suite, je partais et rejoignais Vladimir qui était censé me conduire dans un lieu proche des prochains examens d'entrée à l'Académie, il tenta alors de m'adresser la parole et se fit recaler ce qui lui permit sûrement de comprendre la situation. Dans la voiture et pendant tout le trajet, je mis mes écouteurs et écouta des musiques de genre émocore comme à mon accoutumé jusqu'à arrivé à destination.

Berlin, Allemagne – Meaydo 2445

Je devais alors passer les examens dans un mois... Je passais donc le mois à... Rien foutre en fait, ce ne fut qu'à la fin du mois que je me mis en état pour passer le test – ce qui signifie ne pas boire pendant la dernière semaine et éviter les joints -  L'examen se passa très bien et fut même plutôt facile en fait... La première étape était réalisable par un gamin de cinq ans... La deuxième était un peu plus compliqué et me fut comprendre que je devrais peut-être arrêter l'alcool ou même la cigarette. La deuxième journée se passa de manière plus compliqué vu que cela commença avec un test psychologique... Vu la tronche du gars, j'avais plus de problèmes que je pensais – Narcissique, TEI, etc – Mais bon avec la dernière épreuve j'avais dû permettre de ré-équilibré la situation vu que les juges me donnèrent l'impression d'être surpris par ma capacité à user de mon don de Manipulateur.

Académie de Solaria - 7 Samboor 2446

Bref, ce fut en Samboor 2446 que je rentrais finalement dans cette académie et que mon travail commençait... Pour l’occasion j'eus l'idée de jouer le gentil... sûrement car mon comportement habituel finirait par me faire virer et que je devrais alors répondre de cela devant le Conseil. Mais bon, le plus important est que j'étais super loin de l'autre bâtard et qu'ici, je pouvais user de mon don comme je l'entendais – la plupart du temps -

  • Nathou o/
  • Bryan
  • 19 ans
Aimez-moi ! ♥
Invité
Sam 26 Nov - 15:03
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Mais je t'aime deja mon p'tit Fiedrich Razz Toujours plus d'allemands dans l'académie *_* Et sinon pour l'instant juste un conseil, on peut pas lire toute la boite au centre avec l'image, c'est pas pratique^^'
Invité
Sam 26 Nov - 15:08
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice
Messages : 102
Date d'inscription : 29/08/2016

Carte d'Identité
Sorts:
5/25  (5/25)
Bénédiction: Lune
Oy!

Ta fiche est validée ! C'est un sacré élément perturbateur que voilà. Bon courage pour ta mission Razz
Je t'invite à tout d'abord rester dans cette partie pour pouvoir aller te recenser dans les différents registres que sont la nationalité, l'avatar et les chambres.

Ensuite, tu connais le principe on ouvre son dossier scolaire pour y décrire ses 2 premiers sorts et leur limite. Petite chose bien spécifique à Solaria, en tant qu'élève, il faut que tu indiques précisément dans ton carnet ta matière principale et les 4 autres que tu as choisie.
Lun 28 Nov - 15:26
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» Alexander Caldin.
» The History Of Mike Alexander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie Solaria :: Archives :: Archives :: Documents d'Inscription-
Sauter vers: